La photographie c’est mon flash.
Je peux tomber sous le charme d’une voix.
J’aime les gens bizarres, les objets bizarres et les histoires bizarres.
J’ai connu la faim en France et en Inde.
Les gens m’ennuient, je préfère les enfants, les vieux et les chiens.
J’ai du mal à dormir, j’ai du mal à me réveiller.
J’ai les deux auriculaires tordus.
J’aime observer et écouter les autres.
Enfant, je n’ai jamais choisi ce que je mangeais.
Je commence toujours un livre par la dernière page.
Je le finis rarement. Mon alter égo s’est suicidé.
J’aime les fruits rouges et les pommes Granny.
Je n’ai jamais pesé plus de 49kilos.
Dans un restaurant, je commande toujours la même chose que d’habitude.
J’ai pratiquement tout appris seule, le reste on me l’a appris de force.
Au lycée, un professeur m’a surnommé le génie imbécile.
J’aime les Shar Pei.
J’aimerai consacrer ma vie à faire le portrait de la population mondiale.
Je voulais être photographe de guerre, alors je fais des autoportraits, je me suis rendue compte que la vraie guerre était en moi.
Je rêve d’avoir une grande bibliothèque et des livres que je n’aurais jamais le temps de lire.
J’aime les talons aiguilles.
J’aime les enfants et je pense ne jamais en avoir.
Je rêve d’aller au pôle nord.
Je n’aime pas le changement, je préfère le mouvement.
Dans les boites de nuits, je dors.
Je suis une boulimique de travail.
L’accent anglo-indien m’agace.
Je préfère les discussions à deux.
Je suis atteinte d’arithmomanie.
J’aime les anciennes Jaguar et les Cab anglais.
J’aime les chewing-gum à la cannelle.
Ma voiture préférée est la British Open.
Je ne suis pas raciste, j’ai une préférence pour certaines ethnies.
Je ne veux pas donner mon corps à la science.
Je n’aime pas qu’un homme paie pour moi, mais trouve très goujat un homme qui ne le fait pas.
Je manipule un ordinateur depuis mon enfance.
Quand je marche, je fais attention à ne pas écraser de fourmis.
J’aime mettre mes pieds sur la table.
J’aime rire.
Quand j’ai un coup de blues, je me balade dans un supermarché.
Je rêve de visiter Las Vegas.
J’ai déjà eu un fusil entre les mains.
Je voudrais me rencontrer enfant et me prendre dans mes bras.
Je pardonne facilement, mais je ne pardonne pas que l’on ne me pardonne pas.
Je lis vite. Je mange vite. Je parle vite.
Je peux facilement me passer de musique.
Je ne bois pas d’eau, je n’aime pas le goût.
J’ai peut-être croisé un tueur en série.
Je parle souvent quand je regarde un film.
J’aime le jazz, mais ne l’écoute pas souvent.
Je suis le malade imaginaire.
Enfant, j’ai eu un ciré jaune.
Je mange en buvant.
J’aime les yaourts au citron.
J’utilise beaucoup le mot beaucoup.
Je pratique la médecine douce, que je voudrais étudier.
J’aime les films d’horreurs.
Je porte le parfum Loulou de Cacharel.
Je ne veux pas mourir.