BIOGRAPHIE

Biographie

Zara Samiry trouble par ses mots et ses textes qui marquent les esprits. Pour cette artiste, la photo est un médium qui tend vers une transcendance, “Je voulais être photographe de guerre, alors je fais des autoportraits. Je me suis rendue compte que la vraie guerre était en moi.”
La vocation principale de Zara est de raconter la vie des autres, les lieux de passage, documenter l’intime, l’invisible et le mystique. Un travail empathique qui, en narrant des histoires, propose une autre façon de voir. Entre l’empathie, l’appareil photographique et l’écriture, une relation triangulaire s’établit. Une signature qui en fait une photographe reconnue.
Zara Samiry est née à Casablanca en 1982. Avant de se consacrer à sa vocation d’auteure photographe, son parcours professionnel fut des plus atypiques. Pour contenter son père, elle suit un cursus scientifique : un bac S puis un BTS en développement multimédia en poche, elle décide de suivre sa propre voie.
Un bac+4 en communication et en publicité ainsi qu’une expérience professionnelle dans le milieu de la publicité lui permettent d’exprimer sa créativité sans limitation (photographie, audiovisuel, écriture, théâtre, radio, communication média…). Elle intègre par la suite en équivalence, l’école supérieur d’Art et de Design d’Orléans et obtient un Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique en 2010.
Pour Zara Samiry, ce parcours est une chance, elle est polyvalente et ne rentre dans aucune case.
En 2009, elle effectue un voyage en solitaire en Inde avec seulement 100 euros en poche.
En 2010, elle réalise le premier web-documentaire au Maroc : Dans la ville blanche, qui affirmera son style d’auteure.
En 2013, elle est retenue par le World Press Photo pour son projet My Taboo Child, sur les mères célibataires
au Maroc.
En 2014, elle est remarquée par Magnum Foundation, Prince Claus Fund et l’Arab Documentary Photography Program pour son projet Tales of Moroccan Amazons.
En 2015, elle est finaliste du prix de la résidence pour la photographie de la Fondation des Treilles.

Zara Samiry vit et travaille entre Paris et Casablanca.

Conférencière / Formatrice

2012 Conférence TEDx Ehtp sur le dépassement de soi.
2011 Formatrice multimédia pour Panos Europe : “Sans papiers sans clichés, libres voix : mieux informer sur les migrations”.

Publications

The New York Times Lens Blog, Télérama, Marie Claire, Financial Times, Éditions Le Fennec, Le Minorange Bouygues, Frankie Magazine, N by Norwegian, Zenith Magazine, Dyptik Magazine, la vie Éco, Africa 24 Magazine, Courrier Japan…

Dossier artistique
Bourses & Résidences

2016 Mention spéciale pour le Prix Résidence pour la Photographie de la Fondation des Treilles.
2014 Lauréate de The Arab Fund for Art and Culture, the Prince Claus Fund, en partenariat avec Magnum Foundation, pour le premier Arab Documentary Photography Programme.
2013 Lauréate de la bourse (Reporting Change) à Amsterdam par le World Press Photo.
2013 Sélectionnée au workshop (Reporting Change) à Tunis & Casablanca par le World Press Photo.
2013 Sélectionnée au Noor Nikon masterclass à Tunis.
2010 Résidence au Scénario au long court à Bourges.
2009 Sélectionnée au workshop sur le thème de l’identité en France.

Expositions

2016 Regards partagés, 16 photographes à la rencontre de 16 patients à l’Hôpital Sainte-Marie à Paris.
2016 
Tales of Moroccan Amazons à The Dubai Photo Exhibition sous le patronnage de H.H. Sheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, prince héritier de Dubai.
2015 Tales of Moroccan Amazons au Lagos Photo Festival, dans la sélection The New York Times, ‘Lens’ exhibit.
2015 Tales of Moroccan Amazons à Photo Kathmandu.

2015 My Taboo Child au Qatar Photographic Society – Doha.
2015 My Taboo Child à PHOTOQUAI We are Family- Paris.
2015 Tales of Moroccan Amazons au Billboard Festival Casablanca.
2015  My Taboo Child à Humanity House – La Haye.
2014  Upside Down à La maison de l’Image – Tunis.
2014  Casablanca  pour “Oeil de sourd”, Espace Beaurepaire – Paris.
2014  Autoportrait pour “Entre-je. Récits féminins du corps”, Galerie 127 – Marrakech.

Livres

2016 Publication de Tales of Moroccan Amazons dans le livre DUBAI PHOTO Exhibition.
2015 Publication de My Taboo child dans le livre PHOTOQUAI 2015.
Editeur : Actes Sud
2014 Publication de My Taboo child dans le livre Stories of Change.
Editeur : World Press Photo & Schilt Publishings.